Le témoignage d’Aurélie Bodin, dirigeante de BASR

Le témoignage d’Aurélie Bodin, dirigeante de BASR

Dynamique est sûrement l’adjectif qui qualifie le mieux Aurélie Bodin, dirigeante et fondatrice de BASR, entreprise spécialisée dans la   permanence téléphonique   médicale. Installée depuis juillet 2011 à La Seyne-sur-Mer dans le Var, Aurélie  avait la volonté depuis de nombreuses années de devenir indépendante. 

Ancienne salariée d’un centre d’appels, elle a souhaité continuer dans ce domaine d’activité, mais à son compte. L’envie de travailler pour soi et la liberté que cela induit l’ont convaincu depuis que ce choix était le bon.

Si comme pour toute entreprise le démarrage a connu des hauts et des bas, Aurélie a développé au fil du temps une clientèle de professionnels dont elle est proche tant au plan géographique que relationnel. Elle n’hésite pas pour fidéliser ses clients à les voir souvent physiquement, à déjeuner avec eux ou à leur offrir de petites attentions telles que des chocolats à Noël ou à Pâques.

Des horaires étendus, des attentions au quotidien pour sa clientèle, un sourire au téléphone, voilà ce qui fait le succès de cette jeune entrepreneuse qui a d’ailleurs embauché un salarié à mi-temps au mois de mars 2012.

Cliente Teambox depuis le début de son activité de permanence téléphonique, Aurélie nous parle de cette relation commerciale, de la sous-traitance et du télétravail.

  • Comment avez-vous connu  Teambox et pourquoi avoir choisi de travailler avec cette entreprise ?

«  Lorsque j’ai effectué mes démarches pour la création de mon activité et que je recherchais un standard téléphonique, je me suis adressé à Orange. Leurs prix ne me convenaient pas du tout et au final, ce sont eux qui m’ont orienté vers Teambox qu’ils connaissaient. J’ai choisi tout de suite de travailler avec eux en raison de l’ambiance conviviale, d’un relationnel important, d’une équipe à l’écoute et réactive notamment en cas de panne. »

  • Comment définiriez-vous Teambox en trois mots ?

« J’en donnerais même quatre : sérieux, chaleureux, efficace et disponible. »

  • Nous réalisons un grand dossier concernant la sous-traitance en permanence téléphonique. En ce qui vous concerne, y avez-vous recours ?

« Non, je n’y ai pas encore recours, mais je vais sûrement y venir car mon salarié et moi-même ne pourrons pas tout assurer, notamment sur des périodes de « coup de bourre » comme le lundi matin ou lorsque nous voudrons prendre des congés. Pourtant, j’avoue être assez craintive vis-à-vis de la sous-traitance. Il n’est pas évident de trouver la bonne personne, celle en qui l’on aura confiance. De plus, de par la relation presque amicale que j’ai nouée avec mes clients, il sera très délicat pour moi de sous-traiter. Il y a aussi la peur de perdre des clients. Mais je verrais cela plus tard. »

  •  Selon vous est-il important de travailler en réseau ?

«Je ne suis pas une grande fan des réseaux sociaux et des réseaux professionnels virtuels qui existent aujourd’hui. Je trouve qu’ils apportent plus de négatif que de positif.  Pour autant, je n’imagine pas travailler seule. D’une part parce que j’ai besoin de temps pour prospecter, me développer et d’autre part, pour avoir un peu de temps libre de temps en temps. Je n’ai pas créé une entreprise pour en être esclave, je dois donc trouver des solutions pour continuer à me développer en assurant toujours la même qualité de service à mes clients. »

  • Quels sont pour vous les avantages et les inconvénients du télétravail ?

« L’avantage principal est sans aucun doute les économies financières. En travaillant de chez soi, on n’a pas besoin de louer des bureaux ou de se déplacer. De plus, on acquiert une plus grande souplesse, on est plus disponible. Le côté négatif est bien sûr l’empiètement du travail sur la vie personnelle. Il faut y faire attention car on peut vite déborder, d’autant qu’il faut gérer les enfants pendant les vacances, lorsqu’ils sont malades. Ce n’est pas toujours facile. Pour ma part, je suis entièrement disponible pour mes clients du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30 et le samedi de 8h30 à 18h30. En-dehors de ces horaires, je privilégie ma famille. »

 

Merci à Aurélie Bodin de son témoignage.

Pour la contacter : BASR, Aurélie BODIN : 04.84.86.88.00

 

Laissez un commentaire