Je n’ai plus de site internet et je ne suis pas mort.

Je n’ai plus de site internet et je ne suis pas mort.

Site internet or not site internet ?

Allez zou, on se cale tranquillement dans la machine à remonter le temps et on vise l’année 2000.

Vous voulez lancer une société ? Et bien il vous faut: une carte de visite, une plaquette commerciale, des bureaux et un téléphone avec un numéro géographique.

Parfait, vous avez le kit du parfait entrepreneur.

Retour à aujourd’hui avec la même idée: démarrer votre activité.

Il vous faut un site internet….et un site internet.

Des bureaux ? Si vous n’avez pas vocation à accueillir vos clients (et c’est le cas des télésecrétariats indépendants), c’est inutile. Vous allez télé-travailler et vous n’êtes pas obligé d’investir dans un local, ou alors un endroit sympa et pas nécessaire en centre ville avec parking.

Une plaquette commerciale ? Heu…un pdf fera très bien l’affaire.

Des cartes de visites ? Allez, pourquoi pas mais alors pas plus de 30 € pour un pack de 250 cartes.

Un téléphone avec un numéro géographique ? Pour quoi faire ? Vous avec un 06 (ou un 07) ou encore un 09, et c’est bien comme ça. De toute façon vous utilisez Skype ou Whats app.

Reste le site internet. Ha ben là c’est évident ! On vous le dit et redit, si t’as pas de site t’es mort !

Donc aujourd’hui, c’est facile de lancer sa société, il suffit d’avoir un site internet. Parfait. Moins de soucis pour vous, parce que franchement, trouver le bon local, au bon endroit, aller chez le graphiste et l’imprimeur pour les cartes de visites et la plaquette commerciale, c’est cher et long.

Vive le numérique !

Un site internet d’accord mais ça coute cher ?

Mais non ça coute rien un site internet. C’est 50 euros et pis c’est tout.

D’ailleurs faites le vous même votre site (ou faites le faire par votre neveu qui est un pro de la Xbox donc de l’informatique en général).

En attendant et comme vous êtes futur patronne (ou patron) de votre boite, votre site internet, vous allez le faire réaliser par des pros et ça tombe bien, vous avez (en bon chef d’entreprise) demandé 3 devis.

200€, 899€ et même un à 2340€ (hors taxe évidement).

Et là, vous prenez conscience qu’en 2000 ou en 2014, créer son activité revient à savoir trancher rapidement et savoir prendre les bonnes décisions.

En tout cas, quelques soit la technologie, ce n’est pas forcément évident.

CMS, Html, CSS, drupal, joomla, codé dans le dur, 1&1, OVH, wordpress, blogger, gratuit, pas cher…pour quel résultat ?

Un site internet cher ou pas n’est pas la bonne question

En fait ce n’est pas le prix qui va faire que votre site internet à du sens ou pas.

Je vois passer des sites horribles dont le cout d’acquisition est à faire hurler les professionnels du métier (dont je fais parti).

Il arrive à l’inverse de voir des perles pour un cout tout à fait raisonnable.

En fait, la vraie question n’est pas le prix ou la technologie utilisée, mais le but recherché et donc la stratégie digitale pour laquelle vous avez opté.

Combien rapporte votre site internet ?

C’est la question que vous pouvez vous amuser à poser autour de vous.

« Combien t’as couté ton site ? Et combien tu as trouvé de client grâce à ton superbe site ? »

Et là, c’est comme demander à quelqu’un combien il gagne ou le nombre de rapports sexuels par semaine. C’est du déclaratif donc ça n’a aucune valeur.

Allez, je vais vous dire de quoi il en retourne. Un site internet sans stratégie c’est une carte de visite sur la toile et rien d’autre. En gros, le taux de transformation est tout ce que voulez multiplié par zéro: le résultat est sans appel.

Votre site internet perdu en plein milieu de nul part et sans aucune stratégie ne rapporte rien et pourra même être contre productif et faire fuir vos futurs clients.

Alors, site internet ou pas site internet ?

La conclusion est qu’aujourd’hui il est important de mettre en place un site internet à condition que ce dernier soit intégré dans une stratégie digitale. J’entends pas stratégie digitale le but à atteindre avec ce site internet.

Sinon, le mieux est encore de mettre en place un profil efficace sur les réseaux sociaux professionnels (pas Facebook hein, j’ai dis professionnel) comme Viadéo ou Linkedin.

Au moins vous n’aurez pas vous disperser dans les méandres de la toile et vous allez profiter du design et de l’ergonomie de ce type de plateforme.

Si ce sujet vous intéresse et que vous souhaitez en savoir plus, faites moi donc un petit signe (genre un commentaire) histoire de savoir si je dois continuer à vous parler de stratégie digitale…ou pas.

Bonne semaine à vous.

10 Réponses

  1. […] La semaine dernière je vous disais combien il est important d’avoir un bon site et qu’au pire il valait mieux ne pas avoir de site internet du tout (lire ici le billet précédent) […]

  2. bon billet pile dans mes multiples interrogations du moment. changer ou non mon site, que je trouve très bien mais qui ne me rapporte pas grand chose au final. bref tout repenser ma stratégie numérique et la faire devenir rentable…
    vastes questions ;)

  3. Très bon article ;) en effet un site internet ne suffit pas. Surtout si ce site se retrouve en page 10 voire pire;) de Google. C’est l’image pour moi d’une boutique au fin fonds d’une ville dans une rue mal éclairée . Perso je trouve que l’idéal est le couplé site/blog bien référencé grâce à une présence efficace sur les réseaux sociaux. Mais c’est peut-être un « métier » supplémentaire du coup ?

  4. Bonjour Valérie,

    Merci pour ton commentaire :)

    En effet c’est un autre métier. C’est pour cela qu’il est bon de comprendre les concepts de base pour pouvoir ensuite faire appel à un pro.

    Ils y ceux, qui par soucis de fausses économies, font tout eux même et finissent par se dire que « ça marche pas ».
    Ils y ceux, et celles bien entendu, qui se font pigeonner mais qui ne se sachant pas compétents délèguent.
    Et enfin, ils y le bataillon de ceux qui ne font rien et qui ne connaissent pas le gout de l’échec.

    Cet article s’adressent bien entendu aux personne de la seconde catégories qui ont l’intelligence de savoir déléguer mais pas la compétences pour déléguer aux bonnes personnes.

    Il faut expliquer sans relâche que l’équation que tu indiques est la bonne : Site/blog + Réseaux sociaux + délégation de ce qui ne peut être réalisé en interne.

    Excellente journée à toi !

Laissez un commentaire