Télésecrétaires : Comment « faire » sa grille tarifaire ?

Télésecrétaires : Comment « faire » sa grille tarifaire ?

Pour fixer le « prix juste », il est nécessaire de bien connaître sa clientèle, ses concurrents et ses coûts.
Trois approches complémentaires doivent donc être entreprises :

  • l’analyse de la demande
  • l’analyse de la concurrence
  • le calcul du prix de revient

« Le client est roi » : cette expression populaire se vérifie d’autant plus lorsque vient le moment de fixer un prix.
Aujourd’hui, le consommateur est non seulement très attentif au prix du marché (surtout en période de faible pouvoir d’achat) mais il est également de mieux en mieux informé. Il est ainsi capable de comparer les prix pratiqués pour un même produit.

Lorsque les prix sont identiques sur sa zone d’achat, le client choisira l’entreprise auprès de laquelle il trouvera le maximum d’avantages :

  • qualité de conseil,
  • garantie,
  • service après vente,
  • installation sur site,
  • échange,
  • satisfait ou remboursé,
  • choix de produits,

De la même manière, le consommateur est prêt à payer un produit ou prestation plus cher(e) que les concurrents, s’il le ou la juge de meilleure qualité.
Un prix plus élevé se justifie également s’il s’agit d’une nouveauté technologique, de se faire plaisir, d’achats de dépannage,…
Par exemple : « Mon boulanger vend la baguette 10 % plus chère que ses concurrents mais cela ne m’empêche pas d’être un client régulier’ Il est de plus en plus rare de trouver du bon pain. »

Sur un marché en perpétuelle évolution, il est donc important de bien connaître la « psychologie d’achat » du client afin de lui proposer le produit recherché, au prix qu’il est disposé à payer. Cette connaissance du client est nécessaire dès la mise en place du projet de création d’entreprise et devra perdurer tout au long de la vie de l’entreprise.

Pour aller plus loin, cette article de l’APCE est bien fait.

2 Réponses

  1. Merci pour toutes ces informations donné dans cet article

Laissez un commentaire